Register to our monthly newsletter

Latest Festivals & Markets

24/06/2022 - 30/06/2022

Le Prix du meilleur film revient au Luxembourg au Festival International du Film d’Animation d’Annecy qui a récompensé en tout 3 coproductions...

Lors de la remise de ses « Cristal » samedi soir, le Festival International du Film d’Animation a sacré 3 coproductions luxembourgeoises : Le Petit Nicolas, Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux? triomphe en remportant le Cristal du Long-Métrage alors que My Love Affair with Marriage et Saules aveugles, femme endormie repartent chacun avec une mention du Jury!

Le petit Nicolas – Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux? a été coproduit par Lilian Eche et Christel Henon (Bidibul Productions) et réalisé par Amandine Fredon et Benjamin Massoubre d’après l’œuvre de René Goscinny et Jean-Jacques Sempé.

Le film est une coproduction entre la France et le Luxembourg et le premier long métrage animé des aventures du Petit Nicolas où le trait de Jean-Jacques Sempé s’anime pour la toute première fois grâce à la magie du dessin artisanal 2D. Les décors layout et couleurs ont été assurés par le Studio 352 de Contern, le compositing et les effets spéciaux par le studio Onyx Lux 3D de Luxembourg. Les studios Philophon de Bettembourg ont réalisé le montage son, le bruitage et le mixage tandis que la musique du film a été enregistrée à la Philharmonie de Luxembourg.

My Love Affair with Marriage a été coproduit par Raoul Nadalet et réalisé par Signe Bauman

Le film est une coproduction entre la Lettonie, les Etats-Unis et le Luxembourg. Le producteur luxembourgeois a travaillé pendant plusieurs mois avec son équipe son - Loïc Collignon (mixeur) et Pierre Vedovato (sound designer) - sur ce film au contenu créatif et musical de haute qualité, en étroite collaboration avec la réalisatrice new-yorkaise pour créer un son unique de très haut niveau.

Saules aveugles, femme endormie a été coproduit par Pierre Urbain et David Mouraire (Doghouse Films) et réalisé par Pierre Földes.

Le film est une coproduction entre la France, le Luxembourg, le Canada et les Pays-Bas. L’équipe du studio de Doughouse a réalisé une grande partie de l’animation du film pour lequel une technique mixte 2D/3D a été utilisée. A partir d’un tournage « live » et d’incrustation de têtes « 3D » sur les têtes des comédiens, l’animateur s’est inspiré de chaque scène tournée en « live action » pour animer au plus près du réalisme, sous la conduite du réalisateur. La postproduction son a été réalisée par Michel Schllings des Studios Philophon.

Ces 3 nouvelles récompenses honorent une fois encore le travail de tous les professionnels du secteur de l’animation au Luxembourg!

Le Marché International du Film d’Animation (MIFA) – qui s’est déroulé du 14 au 17 juin dans le cadre du Festival du même nom – a accueilli tous les professionnels de l’animation et passionnés de l’image animée issus de 106 pays parmi lesquels le Luxembourg qui était représenté pour la 21e fois avec un stand de promotion comptant 15 sociétés luxembourgeoises d’animation (production, studios, prestataires de services) ainsi que l’ALPA/XR (la nouvelle association des producteurs de l’animation et d’expériences immersives) et des représentants du Lëtzebuerger Filmfong.

Lors des traditionnelles rencontres « Speed Dating », les étudiants du BTS (du Lycée des Arts et Métiers) et du Bachelor (de l’Université de Luxembourg) ont eu la possibilité de présenter aux studios d’animation luxembourgeois leurs talents et savoir-faire artistiques en vue d’un éventuel stage ou d’un recrutement. A noter que ces deux formations étaient également présentes au Marché du Film avec un stand de promotion mis à disposition par le Filmfong.

Par ailleurs, le Filmfong a organisé ses rencontres de coproduction francophone en animation en collaboration avec la SODEC – Société de développement des entreprises culturelles (Canada), Wallonie Bruxelles Images (Belgique), l’Office Fédéral de la Culture et Swiss Films (Suisse). Ces rencontres sont l’occasion pour les producteurs de réseauter, discuter de collaborations potentielles et faire avancer leurs projets en cours. Cette année, elles ont réuni 23 producteurs en 55 rendez-vous répartis sur trois sessions les 15 et 16 juin.

p.m. cette année, 6 coproductions luxembourgeoises faisaient partie de la sélection officielle:

3 longs-métrages en compétition officielle

Le petit Nicolas – Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux?
My Love Affair with Marriage 
Saules aveugles, femme endormie

1 long-métrage dans la section « Séance Evénement »

Ernest et Célestine, le voyage en Charabie coproduit par Stéphan Roelants (Melusine Productions) et réalisé par Jean-Christophe Roger et Julien Chheng.

1 long-métrage dans la section « Work in Progress »

Nina et les Contes du hérisson coproduit pas David Mouraire et Pierre Urbain (Doghouse Films) et réalisé par Alain Gagnol & Jean-Loup Felicioli.

1 œuvre immersive (XR) présentée dans les pitches MIFA

Melancholia (Ceci est mon cœur) réalisée par Nicolas Blies & Stéphane Hueber-Blies et coproduit par a_BAHN.